Cosmos Stultus


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Numby Etherlys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Numby
Admin - Fondateur
avatar

Masculin
Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Couleur de dialogue: Steelblue
Inventaire:

MessageSujet: Numby Etherlys   Mer 28 Juil - 4:26

Prénom : Numby

Nom : Etherlys

Surnom :

Couleur de dialogue : Steelblue

Race : Humain

Age : 18 ans

Armes :
- Une épée longue magique à une main, attachée à sa ceinture
- Un vase magique qu’il peut faire apparaître, même si des fois, il pourra le porter sur lui

Style de combat :
Numby est jeune, inexpérimenté, malhabile, et dépourvu de muscles. Bref, il ne semble pas être fait pour le combat… d’autant plus qu’il a toujours eu la flemme de prendre de quelconques cours d’escrime ou de s’entraîner sérieusement à la maîtrise de la magie. En dépit de cela, il a néanmoins un certain potentiel, qui ferait de lui un grand combattant s’il n’était trop fainéant pour l’exploiter. Et qu’il était plus agile, aussi.
L’arme principale de Numby est une épée, longue, solide et légère, se tenant à une main. Son mode de combat est offensif et autodidacte : en d’autres termes, il se contente simplement de taper dans le tas. Le jeune homme à la capacité de concentrer sa magie dans la lame afin d’augmenter la puissance de ses coups, tirer des rayons magiques, ou encore provoquer une onde de choc en frappant le sol. Evidement, il va de soit que le manque d’habileté naturel de l’épéiste lui donne des lacunes en combat rapproché.

Sa deuxième arme est un artefact que seul lui possède et peut invoquer : un vase magique. Ce pot possède plusieurs fonctions : Tout d’abord, il peut être utilisé comme un sceptre magique : Ainsi, Numby manie la magie de feu, de glace et de foudre. Certes, il n’y excelle pas, mais ne se débrouille pas trop mal, d’autant plus que ses sorts ne nécessitent pas d’incantation, juste un temps de chargement dans certains cas. En revanche, le Möhzelan ne veillant que peu sur ses ressources magiques, il s’épuise rapidement. En plus des classiques attaques élémentaires, le grand vase peut également lancer un faisceau arc-en-ciel psychédélique qui plongera la cible dans un songe, laissant alors l’occasion au vasomancien d’attaquer.
Le vase a également une fonction défensive : il peut absorber les projectiles (magiques ou non) s’ils ne sont pas trop puissants ou trop volumineux. Et si le pot a aspiré assez d’énergie, il pourra envoyer une puissante attaque… irisée et psychédélique elle aussi.
Cependant, les ressources magiques du vase ne sont pas illimitées, et ne se rechargent que quand Numby somnole, rêvasse, ou dors. De plus, la rapidité de processus de recharge et la puissance du pot varient selon le cycle astrologique.
Le problème de cette arme toute particulière est qu’il peut difficilement la manier en même temps que son épée. Il doit donc choisir entre un combat corps à corps soutenue par une magie naturelle relativement faible –même si Numby peut envoyer des mini-vases en projectile- , ou alors, il se focalise sur sa magie et utilisera son vase. Le mélange des deux armes n’est pas exclu, mais le résultat ne sera pas très brillant (euphémisme), le bretteur-mage n’étant pas assez doué (re-euphémisme) pour gérer les deux.
Pour se défendre, n’étant pas assez agile ni rapide pour esquiver, et n’étant pas vraiment taillé pour encaisser les coups, il compte une fois de plus sur la magie en créant des champs de forces qui absorbent les éventuelles attaques.
Enfin, Numby est accompagné par un familier : l’Esprit Pompom, aux allures félines et dont la taille est proche de celle d’un lynx boréal. Il sait griffer, mordre, bondir, charmer et hypnotiser les esprits faibles par sa mignonitude et ses ronrons, et invoquer des petites bourrasques. S’il est trop blessé au combat, il disparaît et Numby doit employer une quantité de magie considérable pour le ré-invoquer.
En résumé, malgré son large panel d’attaques et de techniques, Numby n’est pas une foudre de guerre pour autant. Il manque de force et d’expérience, et il ne peut se défendre qu’en puisant dans ses ressources magiques pour invoquer des champs de force. Et quand il se retrouvera à cours de magie dans des situations délicates, il n’aura plus qu’à compter sur Pompom pour le sauver. (Et pis en plus, il est un peu myope)

Taille : 1m82

Poids : 55 Kg

Caractère :
L’adjectif qui qualifie le mieux Numby est sans aucun doute « flemmard ». Passant l’essentiel de ses journées à glander, flâner et rêvasser dès qu’il en a l’occasion, il rechigne à faire le moindre travail physique ou intellectuel, se décourageant à la plus petite difficulté… à moins qu’il n’y ait une petite rétribution, bien sûr. Son rêve est d’ailleurs de devenir assez riche pour glander toute sa vie au Soleil de la plage de Sunja. Mais après, si vous lui demandez une tâche telle que de décharger cinq charrettes de bottes de foin, même pour 5000 alyans, la réponse sera claire : non. A contrario, il pourra se montrer borné dans certains situations. Si par exemple, par un concours de circonstance, il se lance le défi de trancher dix fruits vivants sauvages du chaos abyssal en une minute, il ne s’arrêtera pas d’essayer avant de réussir et de dire à ses compagnons : « Ha ha ! Z’avez vu que je pouvais le faire ! Je suis trop fort de la mort ! »… ou une autre réplique qui vole haut.
Sa phobie du travail vient sans doute de son incapacité à le faire correctement, doublé de son manque de volonté d’essayer quand même… mais bon, trouver une vraie raison psychologique gâcherait un peu le charme qui émane de sa fainéantise.
L’Azalyssien est également un râleur de première et se plaint pour un oui ou pour un non. En particulier quand on lui demande de rendre un service aussi insurmontable que de mettre la table ou que de chercher le courrier. Et pour compléter le tout, il est assez irritable et lunatique : il y a des jours avec et des jours sans, quoi. (Jour « avec » : Jour de glande et/ou dans lequel on reçoit des alyans). Timide et solitaire, Numby a passé sa scolarité à être dans son coin parce qu’il servait souvent de bouc émissaire pour ses camardes de classe, … ce qui explique qu’il peut se montrer méfiant et mal à l’aise en société, voire asocial et capable de faire des vaseuses cyniques.
Intellectuellement, l’Azalyssien est « simple » et lent à la détente. Du coup, quand il dira un truc intelligent, il impressionnera son entourage habitué à un Numby pas toujours très brillant. D’ailleurs, il se sent souvent dépassé par les évènements auxquels il est confronté, et ça a pour effet de le faire râler. Il est également capable de faire preuve d’orgueil, surtout quand on le prend de haut… Bref, il n’aime pas qu’on le considère comme un moins que rien, qu’on le critique, ou qu’on lui donne des ordres .En revanche, il fera son modeste si on le complimente… et ça ne lui déplaira pas.
Mais quand on le connaît mieux, le jeune homme est un bon compagnon de route, ne se prenant jamais au sérieux, et balançant toujours des blagues qui ne font rire que lui et qu’il est souvent le seul à comprendre. Aussi, il fera preuve de la plus grande des loyautés et de beaucoup de soutien envers ceux en qui il verra de véritables amis.
Glandeur et je-m’en-foutiste, l’Azalyssien a cependant des principes moraux : il ne supporte pas les traîtres, et déteste les combats lâches et inégaux (en ayant lui-même subit pendant toute sa scolarité). Et même s’il lui arrivera de blesser un proche accidentellement à force de dire tout le temps des bêtises sans réfléchir, il a un bon fond et sera toujours là pour remonter le moral des êtres chers. D’ailleurs, n’ayant quasiment jamais eu d’ami outre son familier Pompom dont il est un peu gaga, il préférerait éviter d’en perdre inutilement.
Si Numby, dans un plan manichéen, est considéré comme un « gentil », il n’ira pas sauver la veuve et l’orphelin pour autant. Il préfèrera chercher une excuse bidon pour éviter de le faire lui-même parce qu’il aura la flemme. A moins qu’il n’y ait une rétribution… De plus, il évitera de risquer sa vie, ayant évidement peur de la mort. Et des guêpes, aussi.
Pour la petite anecdote, Numby est difficile à table, et il aime les pâtisseries.


Physique :
Numby a des longs cheveux bruns, presque noirs, et frisés qui lui masquent ses oreilles et lui descendent jusqu’au dos. Il en est d’ailleurs très fier : C’est la seule chose qu’il aime dans son physique outre sa taille. Mais ça ne veut pas dire qu’il se trouve moche pour autant. Il ne coiffe jamais sa belle chevelure sauvage, et des mèches de cheveux tombent parfois devant ses yeux, ce qui peut s’avérer gênant en combat. Ses yeux sont de couleur bleue-verte, dont l’éclat varie selon la luminosité. Souvent entouré par des cernes, son regard semble vague et inexpressif, pareil à celui d’un zombie… et le matin, c’est encore pire ! A part cela, rien de spécial à dire sur son nez ou sa bouche, qui sont simplement communs.
Le jeune homme est très grand et très maigre, semblant presque dépourvu de graisse et de muscle. Il est donc léger, en particulier pour un humain de son âge et de sa taille.
Concernant ses vêtements, l’Azalyssien s’est spécialement préparé pour partir à l’aventure, dans l’espoir de devenir mercenaire. Il est vêtu d’une tunique faite en un métal très léger mais résistant, servant ainsi de cote de maille… sauf que celle-ci n’est pas lourde et n’est pas en maille. Par-dessus cet habit, il revêt d’un long manteau noir élégant, très pratique quand il fait frais. (Quand il fait trop chaud, il le range dans sa besace. Mais ces détails de la vie de Numby ne sont guère importants)
Il porte une longue cape d’un rouge assez foncé, dont le tissu un peu grossier est adapté à toutes les saisons, bien que Numby ne la porte que pour « avoir la classe ». Son pantalon est ses bottes sont assortis au reste : dans les tons sombres, pas de la meilleure qualité, mais adapté à tout les terrains et toutes les météos ou presque.
Au côté gauche de sa ceinture est attaché le fourreau contenant son épée. Aussi, il porte une grande besace en bandoulière.
Enfin, le jeune bretteur étant myope et astigmate, il doit porter des lunettes. Et vu que Cosmos Stultus est un monde plein de dangers, il va de soit que les lunettes stultussiennes sont bien plus résistantes et solides que les nôtres.


Histoire :
Numby Etherlys est né à Azalys lors de la deuxième décade de la Saison des Vents de l’an de grâce 1792 ap. GS. Pour la majeure partie dans son enfance puis de sa jeunesse, il n’y a rien de très intéressant à raconter. Lors de sa scolarité, il a toujours été une cible pour les autres, et n’a jamais vraiment eu d’ami. Bien sûr, il aurait pu lancer quelques boules de feu sur les imbéciles qui venaient lui chercher querelle, mais l’idée d’avoir des problèmes judicaires à cause de tels actes ne lui plaisait pas trop. A la maison, il se disputait (et se dispute toujours, d’ailleurs) avec le reste de sa famille et plus particulièrement avec son père, qu’il n’a jamais vraiment aimé (et c’est sans doute réciproque !). Avant qu’il n’atteigne un âge adulte –et qu’il finisse ses études « obligatoires »- ses parents ont toujours été fermement opposés à ce qu’il devienne mercenaire, ou encore qu’il « joue avec une épée ». En plus, ils râlaient toujours après le pauvre jeune homme, que ce soit pour sa chevelure, ses mauvaises notes, ou encore son engouement à ne jamais rien faire de ses journées libres. Bref, au bout d’un moment, Numby en a eu marre! Il s’est mit en tête de quitter le domicile familial dès que possible, afin de devenir mercenaire. Dans la tête de Numby, c’était un métier facile où on tranche allégrement des monstres avec une belle épée, et on reçoit plein d’argent pour ça…et en plus, c’est nous qui choisissons nos horaires de travail ! bref, le rêve. Puis c’est moins ennuyeux que de poursuivre ses études dans une école de magie, et moins fatigant qu’un quelconque métier manuel.
Maintenant qu’il a fini sa scolarité, et qu’il est adulte, notre bretteur-mage peut enfin s’en aller sur la route, avec son fidèle Pompom ! Mais d’ailleurs, où a-t-il trouvé ses armes et ses vêtements de voyage ? Et qu’est-ce qu’est Pompom, au juste ?
Commençons par l’obtention du vase magique. Il y a quelques années, Numby n’était alors qu’un enfant, un ami de la famille avait ramené quelques antiquités dont il était passionné. Parmi ces « trésors » qu’il montrait alors à la famille Etherlys, le garçon fut mystérieusement attiré par un vase dont il ne pu décrocher le regard. L’homme lui dit alors « Tu vois, ça, c’est le vase de Somnirys. Il te plaît ? Allez, je te l’offre ». Remerciant le gentil monsieur, le petit Numby emmena alors le vase dans sa chambre. Au fil des mois et des années, il remarqua qu’il pouvait faire apparaître et disparaître le vase à son gré ; de même, il arrivait à invoquer de petits vases magiques. Quelques temps plus tard, un incendie qui s’était déclaré en forêt lui permis cette conclusion « Waw, ma magie aussi, est plus forte. Des incendies comme ça, j’en ai encore jamais déclenché ! » Rassurez-vous, l’Azalyssien n’était pas un pyromane. Mais il faisait joujou avec sa magie en cachette dans la forêt, et il arrivait de temps en temps qu’une boule de feu dérive. Mais ce n’était pas grave ! L’incendie finissait toujours pas être maîtrisé, et il ne s’est jamais fait prendre, haha. Il fini donc par aller questionner l’ancien propriétaire du pot, qui lui appris alors les pouvoirs magiques de l’objet et son fonctionnement [voir : style de combat]. Ensuite, l’antiquaire lui avoua qu’il avait toujours pensé que les capacités du vase de Somnirys n’étaient qu’une légende avant que Numby ne s’en serve.
Quant à son épée… c’est simplement l’épée décorative qui était accroché au mur du salon. Non seulement, ses parents n’ont jamais su que la lame était magique, mais ils n’ont jamais su non plus que leur fils subtilisait parfois l’arme pour s’amuser avec dans les bois. Par contre, ils risquent bientôt de se rendre compte que le chevelu l’a embarqué pour sa carrière de mercenaire.
Sa tunique de voyage est simplement un cadeau de la famille offert pour les fêtes de changement d’année. C’est vrai, quoi, on ne s’est jamais blessé avec une tunique (quoique Numby en aurait été capable), alors pourquoi ses parents auraient-ils objecté ? Et concernant la cape… c’est simplement l’épéiste-mage qui l’a acheté à un marchand ambulant. Bref, rien d’aussi épique ou d’aussi absurde que pour ses armes.

Pompom fait quant à lui parti d’une espèce très rare de félin, qui a la particularité de manier la magie, ou de se faire invoquer par la personne de leur choix. Pompom a été recueilli quand il n’était encore qu’un chaton (même si ce n’est pas trop un chat, en fait) par la famille Etherlys, et a grandi avec Numby. Instinctivement, l’animal a senti que son maî-maître allait partir pour un long voyage, et a décidé de l’accompagner.


Inventaire initial :
- Une épée longue
- Bourse de 500 alyans
¤Besace :
- Provisions
- Couverture
- Livre d’aventure amusant
- Peluche de dragonneau
- Vêtements de rechange et pyjama
- Nécessaire de toilette

Thème musical : http://www.youtube.com/watch?v=R3sML2aj1_s

Quelque chose à ajouter ? : Le fondateur ne donne pas le mot de passe. C’est le mot de passe qui se donne au fondateur. Oh yeah.

_________________
Il y a plus de la place pour les rêves, dans une tête vide...

"Moi, glandeur ? Mais nooon... j'fais juste un peu de procrastination, c'est tout."

Double-compte : Albéric


Dernière édition par Numby le Lun 6 Sep - 5:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://cosmos-stultus.forumactif.com
Ezilann
Administratrice
avatar

Féminin
Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Couleur de dialogue: #005000
Inventaire:

MessageSujet: Re: Numby Etherlys   Mer 28 Juil - 5:45

Hop, pour la forme, bienvenue sur Cosmos Stultus 8D Félicitations pour ton epic validation §
Revenir en haut Aller en bas
 
Numby Etherlys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cosmos Stultus :: Fiches validées-
Sauter vers: